Focus sur la formation capacité de transport

Focus sur la formation capacité de transport

1 avril 2020 0 Par Nathalie

Le secteur du transport routier de marchandises est en plein essor. C’est un marché qui offre de nombreuses opportunités. De plus en plus d’entrepreneurs intègrent ce domaine. Ce dernier qui est réglementé et exige la possession d’une capacité de transport. C’est un certificat obligatoire, obtenu après suivi d’une formation spécialisée. Zoom sur ce type de formation et  le programme suivi par chaque stagiaire au cours de la formation.

Comprendre la capacité de transport

Toute personne désireuse de créer une entreprise de transport routier de marchandises doit avoir un certificat. Il s’agit de la capacité de transport délivrée à la suite d’une formation. Cette certification peut prendre deux formes. En premier lieu,  il y a la capacité de transport léger de marchandises. Un document essentiel pour les détenteurs de véhicules de moins de 3,5 tonnes. Cela touche les voitures aussi bien que les deux roues. Elle devient inutile si vous possédez déjà une capacité de transport lourd. Cette dernière qui constitue la seconde forme de certificat. Vous pouvez librement exercer votre activité avec un véhicule de plus de 3,5 tonnes avec elle. Elle n’est pas non plus nécessaire si votre activité est accessoire à une autre. En effet, toutes ces deux certifications sont obtenues après que vous réussissez à l’examen de la formation capacité de transport.

Le type de formation capacité de transport

La formation capacité de transport se présente sous deux formes aussi. On distingue ainsi la capacité de transport léger et celle du poids lourd. Comme mentionné plus haut, il suffit de réussir à l’examen pour les avoir. Votre expérience professionnelle sera également considérée. Pour la capacité de transport léger, il faudra être titulaire d’un baccalauréat professionnel transport. Un diplôme en exploitation des transports peut aussi faire l’affaire. Un dirigeant d’entreprise durant 2 ans peut aussi demander cette capacité. Cette demande se fera auprès de la Direction régionale de l‘environnement, de l’aménagement et du logement ou DREAL. Si cette dernière est rejetée pour plusieurs raisons, la formation devient le seul moyen. Elle se déroule auprès d’un organisme agréé. Elle dure 105 heures. Il en est de même pour la capacité de transport lourd. Seulement, le dirigeant doit exercer au moins 10 ans au sein de son entreprise d’abord. Sinon, le stagiaire doit être titulaire d’un diplôme de niveau III.

Le programme de la formation

Cette formation capacité de transport dispose d’un programme général. Quel que soit l’organisme que vous rejoignez, le planning de formation reste le même. Certes, certains contenus peuvent varier d’un centre de formation à une autre dès fois. Par contre, les cours se basent le plus souvent sur le droit commercial, civil et social. Cela permet aux étudiants de savoir les types de contrats et ses obligations en matière de transport. Les stagiaires apprendront aussi la réglementation sociale par rapport au droit du travail. Cela concerne également la rémunération, la sécurité et les cas d’accidents routiers. Le centre de formation ne doit pas oublier l’enseignement de la gestion financière et commerciale. On note aussi la réglementation professionnelle sur les documents administratifs. Enfin, il y a le transport à l’international : formalités douanières, règles en vigueur et contrat de transfert international.