Le travail en interim : une source de diversification des expériences professionnelles

Le travail en interim : une source de diversification des expériences professionnelles

20 août 2019 0 Par Nathalie

Pendant longtemps, les personnes à la recherche d’un emploi boudaient les missions en intérim. Cependant, cette situation a peu à peu changé. Effectivement, devenir un travailleur intérimaire est souvent un passage obligé pour obtenir un CDI. Cette période permet en effet d’enrichir ses expériences et de se familiariser au monde du travail.

Travailler en intérim : une solution pour accéder à un meilleur emploi

Le marché du travail connait une pénurie d’offres malgré la relance économique. Trouver un emploi est désormais bien plus complexe. Pour les recruteurs, seule l’expérience compte aujourd’hui. Dans ce contexte, les jeunes diplômés éprouvent de réelles difficultés à accéder à la vie active. Ce faisant, les entreprises expriment une forte demande de travailleurs intérimaires. Ces agents remplacent les employés partis en congé ou absents pour des raisons de santé. Les entreprises sont bien moins exigeantes concernant le profil de ce remplaçant. Les responsables RH désirent uniquement que la recrue puisse assurer la continuité des  activités. Par conséquent, travailler en intérim est une véritable opportunité pour les personnes à la recherche d’un emploi. En effet, elles auront l’occasion d’intégrer différentes compagnies et d’acquérir de l’expérience. Chaque mission pourra figurer sur le CV du principal concerné. Au fil du temps, l’intervenant parviendra sans difficulté à capter l’attention d’un recruteur.

Il est d’ailleurs courant qu’une entreprise recrute un intérimaire au terme de son contrat. Les responsables RH évaluent a posteriori les compétences de l’intervenant. Si cette évaluation est positive, le travailleur aura de réelles chances de décrocher un poste. Bien entendu, tout dépendra des besoins de l’enseigne. Cependant, le principal concerné aura déjà l’occasion de prouver ses aptitudes et ainsi de convaincre les recruteurs. En somme, il s’agit d’une solution intéressante pour intégrer plus facilement le monde du travail. Néanmoins, le postulant aura intérêt à intégrer une agence d’intérim réputée, comme la boite interim Vernon. Sans l’aide de ces structures, il sera difficile, voire impossible, de décrocher une mission quelconque.

Intérimaire : un statut qui plait également aux travailleurs expérimentés

Travailler en intérim ne sert pas uniquement à augmenter ses chances de trouver un CDI. Le statut d’intérimaire séduit également les cadres supérieurs expérimentés. Plus connu sous le nom d’intérim management, cette pratique répond surtout aux besoins de restructuration d’une enseigne. L’intervenant analyse minutieusement les difficultés auxquelles l’équipe fait face pour ensuite proposer une solution. L’agent réorganise le service dont il a la responsabilité pour apporter un changement positif. Ce métier jouit d’un réel prestige en raison des qualifications demandées. La personne sollicitée dans le cadre de ce procédé doit être directement opérationnelle et avoir une vision claire du fonctionnement de l’enseigne. Pour cette raison, ce type de contrat constitue également une opportunité de carrière pour les directeurs qui se rapprochent de l’âge de la retraite. Cette fois-ci, l’expérience fera de nouveau la différence.

Comme évoqué précédemment, tout dépendra au final de la réputation de l’agence qu’on aura rejointe. Cette structure servira d’intermédiaire entre les entreprises et le travailleur. À l’heure actuelle, on peut facilement trouver des cabinets d’intérim sur internet. Idéalement, on se renseignera sur les sociétés qui nouent une relation avec l’établissement choisi.