L’outsourcing en chine : une activité florissante

L’outsourcing en chine : une activité florissante

23 août 2019 0 Par Nathalie

Au cours des premiers mois de l’année, l’externalisation des services en Chine est devenue une activité en plein essor. En effet, cela s’explique par la forte demande étrangère d’après les derniers chiffres publiés par le Ministère du Commerce. De plus, la valeur des contrats d’externalisation est supérieure au taux enregistré sur les premiers mois.

Comment l’outsourcing en Chine est devenu une activité florissante ?

L’outsourcing en Chine attire de plus en plus d’entreprises françaises. Tout d’abord, ce secteur est une industrie en plein essor sur le territoire chinois. La hausse du taux d’externalisation dans ce pays a boosté sa croissance économique depuis 2014. Une valeur de plus de 500 milliards de yuans est proposée pour les contrats d’externalisation de services offshore. À noter que les contrats provenant de l’Union européenne et des États-Unis se sont développés de 8 à 23%. Après l’Inde, la Chine est le prestataire outsourcing ayant conquis les sociétés étrangères. Le ministère des Finances a jugé nécessaire d’étendre les allégements fiscaux dont profitent les prestataires afin de stimuler davantage ce secteur.

De nombreuses entreprises disposant de technologies avancées constateront que leur impôt sur les revenus va diminuer progressivement. Par ailleurs, l’externalisation dans ce pays d’Asie a créé près de 1 million de nouveaux emplois, ce qui représente généralement plus de 6% de tous les nouveaux emplois dans les régions urbaines du pays. Étant donné qu’il s’agit d’un pays fortement orienté vers l’exportation, externaliser en Chine est très avantageux pour de nombreuses entités françaises. En effet, cette alternative réduit le nombre d’intermédiaires et permet aux Français de jouir d’un travail de qualité et d’un prix défiant la concurrence. Bref, cette solution permet de bénéficier d’une meilleure compétitivité.

Mais avant d’acheter en Chine, il ne faut pas hésiter à faire appel à des professionnels. Ils ont à cœur de faciliter la collaboration avec des acteurs chinois.

Y a-t-il des risques en externalisant dans ce pays d’Asie ?

Il n’est pas rare que certaines compagnies françaises hésitent encore à franchir le cap à cause de la barrière de la langue par exemple, ce qui est tout à fait normal, puisque le prestataire chinois est basé à l’autre bout du monde. Mais il existe une solution à cet obstacle : parler l’anglais pour mieux échanger. Bien sûr, toutes les entreprises ne peuvent pas se targuer d’avoir une bonne maîtrise de la langue anglaise. Aussi, il convient de noter qu’avant d’externaliser, il faut tenir compte des réglementations qui varient d’un pays à l’autre. De ce fait, il est plus prudent de se renseigner en amont avant de se lancer.

Il en est de même pour les règlementations douanières. Il peut arriver que les normes de production ne soient pas forcément valables à la fois sur le territoire français et dans le pays sous-traitant. Le meilleur moyen d’éviter de gaspiller de l’argent et du temps est de recourir aux services d’une entreprise spécialisée dans la sous-traitance en Chine. Elle dispose d’un personnel compétent pour accompagner les clients dans la recherche des meilleurs fournisseurs pour leur projet.