Votre expert-comptable est-il un vrai commercial ?

23 novembre 2021 0 Par Zozo

Dans le monde du conseil fiscal d’entreprise, il est possible de rencontrer des personnalités professionnelles de natures diverses et avec très souvent des niveaux d’expertise même pas minimalement suffisants pour fournir l’assistance dont un entrepreneur a besoin. Une telle situation peut être extrêmement délétère, voire carrément dangereuse, surtout dans une période réglementaire mouvementée et en constante évolution comme celle en cours.

Nous allons maintenant voir brièvement, dans cet article, les avantages de se faire assister par un expert-comptable diplômé et quels sont les outils dont dispose l’entrepreneur pour se protéger des sujets qui, bien que n’étant inscrits dans aucun registre professionnel, se présentent au potentiel client en tant que « comptable ».

Quelles sont les exigences d’un expert-comptable ?

Le diplôme d’expert-comptable s’obtient à l’issue d’une longue carrière académique et professionnelle, au terme de laquelle il est ensuite possible de s’inscrire dans son Ordre local. Plus précisément, ce parcours comprend :

  • L’obtention du diplôme de spécialiste dans les matières économiques et scientifiques.
  • La réalisation du stage professionnel de 18 mois auprès d’un expert-comptable diplômé depuis au moins 5 ans.
  • La réussite à l’examen d’Etat, composé de 2 épreuves théoriques, d’une épreuve pratique et d’une épreuve orale. C’est l’un des examens d’État les plus complexes et les plus complets sur la scène nationale.

Être un entrepreneur professionnel est différent d’être simplement un entrepreneur. Ce n’est peut-être pas si clair. Voyons ce que cela signifie.

La plupart des entreprises spécialisées dans le conseil aux PME sont nées d’une expérience entrepreneuriale. En d’autres termes : Nous sommes des entrepreneurs qui parlent à d’autres entrepreneurs grâce à notre expérience, de première main, sur le terrain.

Attention! Je ne dis pas que ce ne sont pas des activités valables, mais il manque quelque chose. Ce quelque chose en plus manque, il manque une activité professionnelle.

Un entrepreneur est une personne qui a appris sur elle-même, avec sa propre expérience. Un professionnel comptable, afin de pouvoir devenir économiste d’une entreprise, afin d’exercer son activité, a effectué un cursus spécifique. Et puis, comme l’entrepreneur, il a aussi appris sur lui-même, avec sa propre expérience. Un entrepreneur peut vous accompagner jusqu’à un certain point. Il peut travailler dans la sphère entrepreneuriale mais n’a pas la capacité de travailler dans la sphère la plus importante, la sphère professionnelle.

Comptes, opérations extraordinaires de gestion, opérations de sauvegarde du patrimoine et encore scissions, fusions et apports de sociétés. Toutes les activités qui, selon la loi, doivent être exercées par un professionnel inscrit auprès d’un ordre professionnel.

Pourquoi faire confiance à un expert-comptable qualifié ?

Les raisons sont nombreuses et toutes extrêmement valables. Tout d’abord, comme nous l’avons vu précédemment, un expert-comptable Ixelles doit s’assurer d’une très bonne préparation de base dans les matières de sa compétence pour s’inscrire au Registre. Ce premier aspect apporte déjà une garantie importante au client potentiel quant aux compétences du professionnel.

De plus, un comptable, même après son inscription au registre, a l’obligation de maintenir ses normes professionnelles et morales élevées. Les principales obligations peuvent être résumées dans les points suivants :

  • L’obligation de formation continue avec l’obtention de 30 crédits de formation par an.
  • L’obligation de respecter le code de déontologie.
  • L’obligation de souscrire une police responsabilité civile professionnelle pour protéger le client.
  • L’obligation de respecter les règles de confidentialité et de lutte contre le blanchiment d’argent.

Comment vérifier si un professionnel est inscrit au registre d’expertise-comptable ?

Si vous n’êtes pas sûr que votre consultant soit un expert-comptable qualifié, il vous suffit d’utiliser un outil simple mis à disposition sur le site du Conseil National des Experts-Comptables et Comptables. Grâce à cet outil, en saisissant le nom du professionnel, il sera possible de savoir s’il est inscrit au Registre ou non.

Enfin, notre invitation est de signaler aux autorités compétentes les sujets qui, bien que non habilités à le faire, se présentent à vous en tant qu’experts-comptables. Cette pratique, en plus d’être immorale et potentiellement nuisible, représente une violation de l’art. 348 du Code criminel contenant des dispositions concernant l’exercice abusif d’une profession.