Objet publicitaire : un atout marketing puissant mais efficace pour l’entreprise

Objet publicitaire : un atout marketing puissant mais efficace pour l’entreprise

23 mars 2020 0 Par Nathalie

Dans les années 80, les objets publicitaires étaient réduits à de simples gadgets « collector ». Au fil du temps, ils deviennent un support promotionnel incontournable pour les entreprises. Ces supports permettent de cibler un large public. Voici une analyse de l’univers des gadgets publicitaires pour mieux comprendre leur utilité.

Retour sur la saga des gadgets publicitaires

Il faut revenir au 18ème siècle pour comprendre l’origine des objets publicitaires. A cette époque en Grande-Bretagne, un manufacturier du nom de Josiah Brown a décidé de personnaliser des bagues de cigares. Pour le terme « gadget », tout est parti de l’initiative de l’entrepreneur Gadget en 1886. Il décidait de commercialiser aux USA des modèles réduits du statut de liberté comme cadeaux souvenirs.

Plus tard, le marketing s’empare de l’appellation pour l’associer à la publicité. C’est de cette façon qu’est né le nom « gadget publicitaire ». Bien sûr, l’utilisation de ce terme reste attachée à l’époque moderne. La publicité par l’objet a dû d’abord traverser les époques en conservant une identité propre à celles-ci. Par exemple à la fin de la 1ère guerre mondiale, elle concernait un recyclage de cartouches d’encre en boîte pour crayon.

Les années 50 ont laissé la place aux séries d’images et de timbres intégrés dans les emballages de produits alimentaires. Une décennie plus tard, les collectomanias sur différents supports ont pris la relève. Puis en 1990, le phénomène du Pin’s mania a bouleversé l’univers de la publicité.

Quid de la publicité par l’objet aujourd’hui

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à recourir au gadget publicitaire. Ce dernier  constitue en effet un excellent support pour promouvoir un service/produit pour une campagne publicitaire. Désormais, les goodies font l’apanage des grandes marques qui l’utilisent pour la fidélisation des clients. Distribués en guise de cadeau, ces gadgets rappellent aux cibles l’identité et la valeur de la marque.

Longtemps sous-estimé, le support promotionnel a pris aujourd’hui toute son importance. Les entrepreneurs ont pu enfin comprendre son utilité pour l’entreprise. Les objets publicitaires s’imposent dorénavant comme un outil de communication puissant en marketing. En plus d’accroitre la visibilité de la société, ils permettent d’élargir la clientèle.

En outre, le pouvoir d’impact du cadeau publicitaire est certain. Bien choisi, il sera utilisé régulièrement par la cible. Par conséquent, le cadeau va être vu plusieurs fois par celui-ci et lui rappellera la marque. Il sera à la source d’un lien fort entre l’entreprise et le consommateur. Par ailleurs, la distribution de gadget publicitaire est une démarche loin d’être intrusive. Cela explique pourquoi elle est facilement acceptable par les cibles.

Comment l’entreprise choisira-t-elle un objet publicitaire ?

Contrairement aux idées reçues, les objets publicitaires ne sont pas une perte d’argent. Ils possèdent un excellent potentiel de diffusion de message. C’est pour cette raison que les objets promotionnels sont relégués au rang des médias. Néanmoins, l’entreprise se doit de bien choisir ce support pour du résultat. Le choix devrait tenir compte de différents critères, notamment :

·       L’objectif de l’entreprise et le public cible

Forcément, on ne choisit pas le même objet pour promouvoir un produit et pour souhaiter le bienvenu à un nouveau salarié. L’enjeu n’est pas le même dans les deux cas. Le choix se fera également en fonction de la cible. Cela implique la considération des paramètres cruciaux comme l’âge, le sexe ainsi que la catégorie socio-professionnelle.

·       L’aspect visuel

Un objet publicitaire qui remplit sa fonction se devait être beau, durable et utile. L’apparence ne doit pas être sous-estimée pour un support publicitaire. La cible va conserver et prendre soin d’un cadeau qu’il trouve attrayant visuellement. Effectivement, 60% des Français ont tendance à conserver un gadget publicitaire pour des raisons hédoniques.

·       La qualité de l’objet

Evidemment, la durabilité est un autre point important en matière de gadget publicitaire. Ce dernier risque vite de finir à la poubelle s’il n’est pas fonctionnel. C’est par exemple le cas pour un parapluie publicitaire dont les coutures se détachent au moindre coup de vent.

·       La question d’originalité

Un objet publicitaire original apportera un plus au coup de communication de l’entreprise. C’est pourquoi il est important de miser sur un objet tendance, dans l’ère de son temps. Par exemple, un stylo publicitaire en bois touchera davantage des cibles portées sur l’écologie.

Autour de la conception des objets promotionnels

Aujourd’hui, les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour concevoir des objets promotionnels de qualité. Certains surfent sur la vague du « made in Europa » pour rassurer les entreprises. D’autres garantissent une véritable maîtrise des cycles de production et de la traçabilité des produits. Côté fabrication, les entreprises peuvent choisir entre les cadeaux de valeur ou les simples accessoires.

En tout cas, il faut savoir que la majorité des objets publicitaires sont fabriqués à l’étranger. C’est surtout le cas pour les objets simples comme les textiles publicitaires et les accessoires de bureau. Actuellement, la Chine est une référence pour la fabrication de ces produits pour des raisons de coût. Malgré cela, il existe des fabricants d’objet de pub qui proposent un prix intéressant en Europe. Le Vieux continent devient même une référence pour les gadgets high-tech comme les agendas électroniques et les clés USB.

Techniques de marquage des supports publicitaires

Les fabricants recourent à différentes solutions pour le marquage des gadgets promotionnels. L’impression numérique reste la méthode la plus usitée pour les projets de marquage publicitaire. Elle se fait de manière directe, c’est-à-dire à partir des fichiers informatiques HD et vectoriels. Pour les  bagageries et les textiles publicitaires, le transfert numérique reste la technique prisée. Il présente l’avantage d’autoriser l’impression de toute reproduction Image à partir de fichier 300DPI.

La sublimation est une autre technique de marquage intéressante. C’est un procédé qui implique l’impression de l’objet lui-même. Son utilisation se limite aux supports durs déjà traités avec un vernis industriels et aux textiles en polyester. Pour les matériaux capables de supporter la chaleur et la pression, la dorure à chaud permet de réaliser des merveilles. Elle est préconisée pour les matériaux plastiques souples comme le PVC.

Pour le marquage rapide des objets en série, la tampographie demeure la méthode la plus utilisée. Elle permet l’impression de plusieurs couleurs sans recalage, les unes après les autres, grâce à une vitesse rapide de séchage. Par ailleurs, le tampon s’adapte parfaitement à la forme de chaque surface. Cela permet de traiter les objets avec surface ou ceux en relief.

Pour terminer, il ne faut pas oublier la broderie qui permet de belles réalisations sur les textiles. Lorsqu’elle se fait de manière directe, le principe consiste à broder un écusson qui sera rapporté sur l’objet. Avec la broderie directe, c’est l’objet lui-même qui sera brodé.